Notre pays veut être totalement indépendant, déclare le Premier ministre jamaïcain à la famille royale britannique

Publié le:

Le Premier ministre jamaïcain Andrew Holness a déclaré mercredi au prince britannique William et à son épouse Kate que son pays voulait être “indépendant” et résoudre les problèmes “non résolus”, un jour après que des manifestants ont appelé le Royaume-Uni à payer des réparations pour l’esclavage.

Le couple royal est arrivé mardi en Jamaïque dans le cadre d’une tournée d’une semaine dans les anciennes colonies britanniques des Caraïbes, mais a dû faire face à des interrogations publiques sur l’héritage de l’Empire britannique.

Dans un discours plus tard mercredi, le prince William n’a pas répondu aux appels pour retirer sa grand-mère, la reine Elizabeth, du poste de chef de l’État.

Le voyage du couple royal intervient après que la Barbade est devenue une république il y a près de quatre mois en supprimant la reine en tant que chef d’État souverain, une décision que la Jamaïque a commencé à étudier.

“Il y a des problèmes ici qui, comme vous le savez, ne sont pas résolus”, a déclaré Holness lors d’une séance photo avec William et Kate.

“Mais la Jamaïque est, comme vous le verriez, un pays très fier… et nous avançons. Et nous avons l’intention… de réaliser notre véritable ambition d’être un pays indépendant, pleinement développé et…

source

This site uses cookies to offer you a better browsing experience. By browsing this website, you agree to our use of cookies.