Les partisans du nationaliste corse assassiné Colonna affrontent la police lors de nouvelles manifestations

Publié le: Modifié:

Une manifestation de milliers de partisans du nationaliste corse assassiné Yvan Colonna dimanche est devenue violente au milieu des craintes que les affrontements avec la police ne retardent les pourparlers entre les dirigeants politiques de l’île et le gouvernement français.

Les affrontements ont impliqué plus de 100 jeunes – souvent cagoulés et portant des masques à gaz – devant la préfecture de la ville d’Ajaccio immédiatement après l’arrivée d’un cortège de manifestants, a constaté l’AFP.

Environ 4 000 personnes ont participé, selon la préfecture, tandis que les organisateurs évaluaient la foule à 14 000.

Parmi eux figuraient les dirigeants nationalistes et pro-autonomie de l’île méditerranéenne après le meurtre de Colonna dans une prison du sud de la France le mois dernier.

Le meurtre a galvanisé le mouvement nationaliste et conduit le gouvernement du président Emmanuel Macron à proposer des pourparlers pour donner une plus grande autonomie politique au territoire.

Beaucoup ont crié “État français tueur!” lors de la manifestation de dimanche, reflétant la colère face à la façon dont Colonna n’avait pas été protégé en prison malgré son…

source

This site uses cookies to offer you a better browsing experience. By browsing this website, you agree to our use of cookies.